Ressources

le Moulage Disamatic

Roanne Fonderie dispose d’un chantier DISAMATIC  2110 LP (motte de 500 mm x 400 mm). Le principe, illustré dans la vidéo, est le suivant:

 

  1. Le sable à vert (mélange de silice, d’argile et d’eau) est injecté dans la chambre de moulage.
  2. Le sable est comprimé, à pression contrôlée, par 2 vérins. Une plaque modèle (demi-empreinte de la pièce) est fixée sur un vérin, l’autre est fixée sur la porte.
  3. A la fin du cycle, la porte recule et s’ouvre pour libérer la motte.
  4. La motte ainsi créée est poussée par le vérin contre les autres mottes.
  5. Des noyaux,  permettant de réaliser les évidements intérieurs de la pièce,  peuvent être ajoutés à l’intérieur des moules.
  6. L’ensemble des mottes avancent automatiquement afin d’accueillir la nouvelle motte . Le cycle recommence.

*Source DISA

Le noyautage

Les noyaux sont réalisés suivant 2 procédés :

 

  1. Boite froide (noyau de 20 g à 12 kg) : les noyaux sont réalisés grâce à une noyauteuse semi-automatique .
  2. Prise chimique (noyau de 12 kg à 30 kg) : les noyaux sont réalisés manuellement grâce à un sable à prise chimique.

Roanne Fonderie pièce metal noyau

Le traitement thermique

L’objectif du traitement thermique des pièces de fonderie est d’en augmenter leurs caractéristiques mécaniques (résistance à la traction, dureté, etc.). Le traitement thermique des alliages à base de silicium s’effectue en 3 phases :

 

  1. La mise en solution (540°C)
  2. La trempe (dans l’eau)
  3. Le revenu (170°C)

 

Le traitement thermique est réalisé dans nos locaux, les opérations de redressage (entre la trempe et le revenu) sont effectuées par nos soins.

Schéma du traitement thermique